Leyli et Medjnun / Köroghlu

Uzeir Hadjibeyov .

10,00 € l'unité

Uzeir Hadjibeyov
Shirin Melikoff
azéri
Azerbaïdjan
1908-1937
Oeuvre dramatique
10 et plus
Shirin Melikoff
112
Avec le concours de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan et du Centre français du Livre (CNL).
2003
2915037043
Leyli et Medjnun, joyau de la littérature et de la musique azerbaïdjanaises, est inspiré de l'un des principaux thèmes de la tradition épique de la culture turco-orientale. Leyli et Medjnun (3 comédiennes et 6 comédiens), créé en 1908 à Bakou, retrace l’histoire d’un amour tragique entre deux jeunes gens. C’est un « opéra sur le mode oriental », une synthèse de l’action dramatique, de la poésie classique et de la tradition musicale du mugham. Leyli et Medjnun a été lu par Shain Sinaria à la Cité internationale universitaire de Paris en 2003. Köroghlu, joyau de la littérature et de la musique azerbaïdjanaises, est inspiré d'un des principaux thèmes de la tradition épique de la culture turco-orientale.Köroghlu (« Le Fils de l’aveugle »)(1 comédienne et 11 comédiens), créé en 1937, est un opéra de style « veri-verdiste » sur le modèle occidental, inspiré d’une légende épique du XVIe siècle, le personnage de Köroghlu étant commun à tous les peuples turcophones ainsi qu’à ceux du Caucase et d’Asie centrale. Köroghlu est un Robin des Bois oriental, qui se rebelle contre les seigneurs féodaux tout-puissants et libère son peuple de leur joug. L’opéra intègre des poèmes originaux ainsi que des chants des ashug (« aèdes »).
 

Uzeir Hadjibeyov

Uzeir Hadjibeyov (1885-1948) est issu d’une lignée de musiciens et son enfance a été bercée par les refrains populaires des chanteurs de mugham. Auteur de la musique de l’hymne national, fondateur de l’école musicale azerbaïdjanaise, qui a rendu leur place aux instruments traditionnels, il est la figure de proue de la culture musicale en Azerbaïdjan.