Histoire de Monsieur Jordan, botaniste, et du derviche Mestèli chah, célèbre magicien

Mirza Fath-Ali Akhundzadè.

11,00 € l'unité

Mirza Fath-Ali Akhundzadè
Louis Bazin
azéri
Azerbaïdjan, Géorgie
1850
Oeuvre dramatique
9
Kazem Shahryari
96
Avec le concours de l’ambassade de France en Azerbaïdjan et du ministère de la Culture de la république d’Azerbaïdjan.
2009
9782915037487

Chahbaz bey, jeune intellectuel, sent monter en lui l’angoisse de vivre au sein du milieu figé du Karabagh et rêve de partir à Paris avec monsieur Jordan pour étudier la langue et la culture fançaises. Afin d’empêcher son départ, sa future belle-famille fait appel à Mestèli chah, un magicien improbable qui lui promet la destruction de Paris. Peu après, un message parvient à monsieur Jordan : Paris, où se jouent les événements de la Commune, est en flammes... Mirza Fath-Ali Akhundzadè brosse dans cette comédie un admirable tableau des moeurs de la société orientale, où il moque aussi bien l’archaïsme religieux que la corruption de la société de son époque.

 

Mirza Fath-Ali Akhundzadè

À partir de 1834, Mirza Fath-Ali Akhundzadè travaille comme traducteur de langues orientales auprès des autorités impériales russes à Tbilissi. Outre ses écrits philosophiques, poétiques et pamphlétaires, il a également écrit plusieurs comédies, qui lui ont valu sa réputation de « Molière oriental ».