Maison centrale / Une chambre sur le Bosphore

Biljana Jovanović.

13,00 € l'unité

Biljana Jovanović
Mireille Robin
serbe
Serbie
1990-1993
Oeuvre dramatique
10 et plus
Ivan Čolović
160
Avec le concours de la Maison Antoine-Vitez et du ministère de la Culture de la république de Serbie.
2010
9782915037531

L’œuvre de Biljana Jovanović est étrange. Elle est visionnaire et prophétique, animée par un désir irréductible de liberté, engagée dans une relation profonde et intransigeante avec son environnement humain, social et politique. Elle concentre toute la complexité d’une écriture théâtrale contemporaine authentique ; mise à distance à de multiples niveaux, anachronismes et navettes mythiques fracassantes ou insidieuses de la mémoire collective, galerie baroque de personnages / philosophes / révolutionnaires, charge de cynisme et de dérision, de violence et de cruauté… Qu’elle se déroule dans le quartier stambouliote du terminus de l’Orient-Express, ou encore dans une prison privée et futuriste d’une imaginaire et apocalyptique « Région danubienne », c’est une partition musicale, parcourue par une grande force poétique, et dont la gamme pourrait bien être « de chair et de sang », ou encore de « charbons ardents ». Maison centrale a été créé au Théâtre national de Bitola (Macédoine) en 1992, pour des raisons politiques.

 

Biljana Jovanović

Poète, romancière et dramaturge, Biljana Jovanović est également l’instigatrice de nombreuses mobilisations politiques dans la Yougoslavie socialiste, par exemple de la campagne contre le délit d’opinion, et a participé activement aux mouvements pacifistes et antinationalistes durant les conflits yougoslaves des années 90. Elle est décédée à Ljubljana en 1996.