Angry Birds de Bassa Djanikashvilli
traduit du géorgien par Géry Clappier, Maya Kiasashvili et Clara Schwartzenberg
[en partenariat avec Culture Parlatges, avec le soutien de la Maison des écrivains de Géorgie]

Le Malheur de David Kldiachvili
traduit du géorgien par Janri Kachia
[en partenariat avec Culture Parlatges, avec le soutien de la Maison des écrivains de Géorgie]

Au début et à la fin des temps de Pavlo Arie
traduit de l'ukrainien par Iulia Nosar et Aleksi Nortyl
[en partenariat avec Culture Parlatges, avec le soutien du Centre national du livre]

Les Montagnes de la Liberté. Panorama des écritures théâtrales kurdes d'Irak
sous la direction de Shwan Jaffar 

[en partenariat avec Culture Parlatges]

L'Etat de Alexander Manuiloff
traduit de l'anglais par Nathalie Bassand
[en partenariat avec Culture Parlatges, avec le soutien du Centre national du livre]

La Récolte de Pavel Priajko
traduit du russe (Biélorussie) par Larissa Guillemet et Virginie Symaniec
[en partenariat avec Culture Parlatges, avec le soutien du Centre national du livre]

De Tchernobyl à la Crimée. Panorama des écritures théâtrales contemporaines d’Ukraine

sous la direction de Dominique Dolmieu et Neda Nejdana
avec Hymne de la Jeunesse démocratique de Serhiy Jadantraduction de l'ukrainien Iryna Dmytrychyn,
Arzi, légende tatare de Rinat Bektashev, traduction du tatar de Crimée Shirin Mélikoff et Ömer Özel,
Au-début et à la fin des temps de Pavlo Arie, traduction de l'ukrainien Iulia Nosar et Aleksi Nortyl,
En détails de Dmytro Ternovyi, traduction du russe Bleuenn Isambard,
Le Labyrinthe de Oleksandr Vitertraduction de l'ukrainien Estelle Delavennat,
Les Fugitifs égarés de Neda Nejdanatraduction de l'ukrainien Estelle Delavennat,
Miel sauvage d'Oleg Mikolaïtchouk, traduction de l'ukrainien Tatiana Sirochouk,
L'Evangile selon Lucifer d'Anna Bagriana, traduction de l'ukrainien Maxime Deschanet
et En direct d'Oleksandr Irvanets, traduction de l'ukrainien Iulia Nosar et Aleksi Nortyl.

[en partenariat avec Culture Parlatges, le Centre français du Livre (CNL) et les Journées de Lyon des auteurs de théâtre]

Les Unicellulaires de Jalal Tehrani
traduit du persan par Liliane Anjo 
[en partenariat avec Culture Parlatges]

Il faudrait sortir le chien de Tomislav Zajec
traduit du croate par Karine Samarzija 
[en partenariat avec Culture Parlatges, avec le soutien des Journées de Lyon des auteurs de théâtre et de la Maison Antoine-Vitez]