[printemps 2020] 

Sivas 93 de Genco Erkal
traduit du turc par Selin Altiparmak

Baril de poudre de Dejan Dukovski
traduit du macédonien par Frosa Pejoska

2019, comédie de fiction sans science de Ferhan Sensoy
traduit du turc par Noémi Cingöz

Peer Gynt du Kosovo et L'Effondrement de la Tour Eiffel de Jeton Neziraj
traduit de l'albanais (Kosovo) par Arben Bajraktaraj

Trilogie de la désobéissance de Ivana Sajko 
traduit du croate par Milos Lazin, Anne Madelain, Vanda Miksic et Sara Perrin

Gangrène de Wadiaa Ferzly
traduit de l'arabe (Syrie) par Marguerite Gavillet Matar

Hymne de la jeunesse démocratique de Serhiy Jadan
traduit de l'ukrainien par Iryna Dmytrychyn

[automne 2020]

Je veux un pays et Exercices pour genoux solides de Andreas Flourakis
traduit du grec par Michel Volkovitch et Hélène Zervas

Ceci est un rêve, Ferhad et Sirin et Ivan Ivanovitch a-t-il existé ? de Nâzim Hikmet
traduit du turc et du russe par Noémi Cingöz et Nicole Maupaix

Vol au-dessus du théâtre du Kosovo et Un spectacle pour quatre acteurs, quelques cochons, quelques vaches, un Premier ministre, une Milka et quelques inspecteurs locaux et internationaux de Jeton Neziraj
traduit de l'albanais (Kosovo) par Sébastien Gricourt et Evelyne Noygues

Saleté de Bela Pinter
traduit du hongrois par Françoise Bougeard

Gravité de Mîrza Metin
traduit du kurde par Atilla Balikci

Jour de colère de Arpad Schillling
traduit du hongrois par Petra Körösi

Terriblement humain de Gilad Evron
traduit de l'hébreu par Jacqueline Carnaud et Zohar Wexler

Eloge du contraire de Goran Stefanosvki - textes recueillis par Ivan Dodovski
traduit de l'anglais et du macédonien par Maria Béjanovska et Séverine Magois