De Tchernobyl à la Crimée. Panorama des écritures théâtrales contemporaines d'Ukraine

Neda Nejdana. Dominique Dolmieu.

ukrainevignettecouverture
25,00 € l'unité

Dominique Dolmieu, Neda Nejdana
Collectif
russe, tatar, ukrainien
Ukraine
1995-2014
Oeuvre dramatique
indéfini
-
528
Avec le soutien du Centre français du Livre et des Journées de Lyon des auteurs de théâtres
2019
978-2-37572-004-2

L’Ukraine, terra incognita pour le théâtre français, l’affaire est désormais classée. Après des décennies de silence, une fenêtre s’ouvre sur un théâtre. Nous voilà en terre de catastrophes : le Holodomor, la famine génocidaire organisée par Staline dans les années 1930, plusieurs millions de victimes, un événement longtemps dissimulé au reste du monde ; Tchernobyl, à l’inverse, un nom assuré de passer à la postérité. Et puis l’effondrement de l’Union soviétique, l’indépendance, la transition, la révolution orange et celle du Maïdan, enfin l’annexion des territoires du sud-est par la Russie. Terrain de Grand Jeu… Avec notamment le premier texte dramatique traduit du tatar de Crimée, ainsi que le texte lauréat du domaine étranger aux Journées de Lyon des auteurs de théâtre 2017. 
Avec Au début et à la fin des temps, de Pavlo Arie ; Les Fugitifs égarés, de Neda Nejdana ; L’Hymne de la jeunesse démocratique, de Serhiy Jadan ; Miel sauvage, d’Oleh Mykolaïtchouk ; En direct, d’Oleksandr Irvanets ; Le Labyrinthe, d’Oleksandr Viter ; En détail, de Dmytro Ternovyi ; Arzy, légende tatare, de Rinat Bektashev ; L’Évangile selon Lucifer, d’Anna Bagriana.
Textes traduits de l’ukrainien, du russe et du tatar de Crimée par Estelle Delavennat, Maxime Deschanet, Iryna Dmytrychyn, Bleuenn Isambard, Shirin Melikoff, Aleksi Nortyl, Iulia Nosar, Ömer Özel et Tatiana Sirotchouk.

 

Neda Nejdana